Test de l’imprimante 3D Creality CR-6SE

Voici le test/review de l’imprimante née du projet Kickstarter de Creality : La CR-6SE. Réellement une nouvelle imprimante ou une amélioration de l’existant ? J’avais mon idée là dessus et mes tests le confirmeront…

Caractéristiques techniques :

  • Taille d’impression : 235x235x250mm
  • Taille de la machine : 442x462x540mm
  • Poids de la machine : 9,5 kg
  • Châssis aluminium, rails V-slot en X,Y et Z
  • Électronique embarqué dans le châssis
  • Épaisseur de couche : 0.1-0.4mm
  • Vitesse d’impression : 80-100mm / s
  • Température de la buse : 180 ~ 260°c
  • Température max du plateau : ~ 110°c
  • Diamètre de la buse : 0.4mm
  • Système d’exploitation : Mac / Windows7 / Windows10 / XP
  • Format de support : STL, OBJ, G-Code
  • Diamètre habituel 1.75mm pour le filament
  • La carte mère est la nouvelle Creality (32bits).
  • Les drivers sont des TMC2209 (silencieux)
  • Plateau de type Ultrabase avec nouveau système de maintien
  • Ecran Tactile couleur
  • Nouvel extrudeur
  • Double moteur en Z
  • Auto-levelling (plateau fixe)
  • Capteur de fin de filament
  • Fin de course optique (en Z)
  • Support de bobine latéral

Le déballage

Le carton est comme toujours bien solide pour protéger les différents éléments de l’imprimante. On retrouve les mousses habituelles formées pour maintenir parfaitement la base et le cadre.

On retrouve donc la base enfermant les composants électronique comme la carte mère et l’alimentation, le portique avec l’extrudeur et la tête d’impression, l’écran, le support de bobine et quelques éléments ainsi qu’un échantillon de PLA.

J’ai cherché un moment les outils habituels, ne trouvant rien je me suis dit que Creality faisait des économies et que c’était un peu abusé de leur part.

Et finalement … c’était dans le petit tiroir 😉 On y retrouve une petite spatule, une mini pince coupante, les clés Alen, une clé à pipe pour la buse, une clé plate, un adaptateur SD, la carte SD et du spare (buse, pneufit), des autocollants Creality pour les fans de la marque et un débouche buse.

L’échantillon de PLA fourni fait 200 grs, c’est ce format que l’on retrouve dans les imprimantes à partir du milieu de gamme de la marque (Ender 5 Pro, CR10S Pro V2).

Le montage

Le montage est aussi simple que sur une Ender v1 à la différence que cette fois ci il n’y a qu’une nappe qui se connecte pour alimenter le hotend et les ventilateurs. Je passe vite fait dessus car c’est assez simple même pour les débutants.

Pour la partie haute tout est déjà assemblé il faut simplement visser l’ensemble au châssis à l’aide des vis BTR fournies.

Les nouveautés sur cette imprimante

On retrouve pas mal d’améliorations par rapport à une Ender 3 v2 dont voici quelques photos. Les tendeurs de courroies sont déjà présents sur la E3 v2 tout comme le tiroir pour les outils.

Les gros plus sont le double moteur en Z, la détection de fin de filament et le système d’auto-nivellement. L’écran tactile amène quand à lui une ergonomie et une prise en main plus facile pour la navigation dans les menus.

Petit bémol : le capteur de fin de filament est vraiment trop près de l’extrudeur et pour viser le trou c’est compliqué. Il faudra vous aider d’une petite pince si votre fil est courbé.

Le nouvel extrudeur facilite la mise en place du filament et celui-ci est déroulé de façon stable et continu.

Le nouvelle hotend a été optimisé pour améliorer le flux d’air et ainsi amener +30% de refroidissement en plus.

Réglages

Avant la mise en route, il est bien de vérifier que chaque écrou est correctement serré et qu’il n’y a pas de jeu sur le chariot de la tête d’impression et au niveau des montants. En effet, sur ces deux éléments il y a des écrous excentriques qui permettent, une fois serrés, de venir faire coller les roues aux rails v-slot. Je n’ai pas eu de soucis là dessus, tout était très bien ajusté.

Le réglage du plateau n’est plus possible car fixe. C’est pour cela que la CR-6SE intègre une fonction d’auto-nivellement.

Je dis bien fonction d’auto-nivellement et non capteur car je n’ai pas réussi à avoir d’information là dessus. En effet je ne vois rien qui fait office de capteur et un G29 ne fonctionne pas pour lancer l’auto-nivellement à chaque début d’impression.

Du coup il faut lancer cela directement depuis l’écran après avoir réglé le z-offset du milieu avec une feuille. Je suis un peu déçu de ce côté car avec un grand print qui occupe une bonne diagonale on se rends compte que ce n’est pas si précis que ça (voir mon print du squelette à suivre)..

Voilà pour la partie matérielle. Concernant la partie logiciel, je suis en version 1.0.3.6 qui est la dernière sur le site de creality (Marlin 2.0.x)

Pour le Slicer, j’utilise IDEAMAKER et il y a un profil présent sur ideamaker.io pour cette imprimante.

Tests d’impressions

Sur la carte SD ont retrouve des modèles à imprimer au format gcode. Ce sont généralement des impressions à l’aveugle, en effet il n’y a pas de descriptif ni encore moins de temps d’impression. Pour celle ci c’est une espèce de petite tasse qui représente un personnage. L’impression est de bonne qualité et aura durée un peu plus de 10h30.

Pour préparer Halloween j’ai lancé une petite série de squelette en commençant par le Chompy Skull disponible sur Cults

Idem, la qualité est au rendez-vous, j’avais oublié de désactiver les supports car normalement il n’y en avait pas besoin. Cependant ils sont partis très facilement à l’aide d’une pince. Il y a un système derrière le crane pour faire ouvrir la bouche du crâne, pas de soucis non plus pour le faire fonctionner, les couches ne sont pas collées entre elles sur cette partie et c’est pleinement fonctionnel.

La suite avec une impression qui prend une bonne diagonale sur l’imprimante et qui va révéler un soucis sur le coin en bas à gauche. En effet la buse est trop près du plateau et le filament peine à s’écouler correctement. J’ai relancé deux fois le levelling automatique mais rien n’y fait. Cela dit l’impression a bien fonctionné.

Le squelette est en deux parties (vu sa taille) et est disponible lui aussi sur Cults. Comptez environ 13h d’impression pour l’ensemble.

Je vais finir sur un petit print pour mon fils (pré-ado donc joueur sur Fortnite) : Un support de manette PS4 Marshmellow (lui aussi disponible chez Cults) C’est en plusieurs parties et imprimer avec le PLA Tinmorry blanc qui est d’un très beau blanc froid.

L’impression aura durée à peine 20 heures, le socle a été fait sur la Ender 3 v2 avec le magnifique filament Eryone Ultra Silk Dark Gold.

Mon verdict

Les plus +

  • La qualité générale d’impression
  • Drivers TMC2209 (silencieux) via la carte Creality 32bits
  • Plateau de type Ultrabase et son système de maintien novateur
  • Électronique embarquée dans la base et alimentation MeanWell
  • Des petits détails de base : tendeurs de courroies, tiroir de rangement des outils, poignée de transport, led qui permet d’éclairer le print
  • Extrudeur de bonne facture
  • L’écran tactile
  • Capteur de fin de filament

Les moins –

  • Le plateau fixe qui nécessite qu’il soit vraiment bien droit.
  • Le bruit des ventilateurs (hotend et alimentation)
  • Écran propriétaire qui nécessitera aussi des mises à jour
  • La place que prends la bobine sur le côté

Conclusion

Cette imprimante tient toutes ses promesses, les différentes évolutions proposées sont très bonnes et on a une imprimante de qualité.

Là ou je suis très mitigé c’est cette campagne kickstarter qui ne veut plus rien dire. Depuis quand une entreprise de cette taille a besoin de se lancer là dedans pour sortir un nouveau modèle ? Autant une startup c’est compréhensible que là …

Deuxième point le nom : CR-6SE. CR sans doute pour le double Z mais honnêtement cette machine aurait dû être la vraie Ender 3 v2.

La creality CR-6 SE est arrivée en stock EU, elle est dispo chez mon partenaire Tomtop à 288€* avec le code HYSECR ici : https://bit.ly/3irB1BR

*(meilleurs tarifs trouvés sur le web)

Si vous avez aimé mon article n’hésitez pas à commander via les liens affiliés disponible sur cette page.

Et retrouvez les imprimantes creality au meilleur prix ici : https://www.leblog3d.fr/les-imprimantes-3d-creality-au-meilleur-prix/

Dites nous ce que vous en pensez
12J'aime30J'adore0Haha3Wow0Bof

9 Comments

  • Abder
    Posted 14 novembre 2020 21:53 0Likes

    Bonjour, est elle plus silencieuse que la Ender 3 V2? Peut on changer les ventilateurs ? Et mettre la bobine de filament ailleurs ?
    Y a t’il une imprimante plus silencieuse ?
    Merci en tout cas pour vos différents tests !

    • Will
      Posted 16 novembre 2020 14:51 0Likes

      Oui elle est légèrement plus silencieuse que la Ender 3 v2 surtout au niveau du ventilo interne. C’est aussi peut être dû à un placement autre de celuic-i.

  • Fabien QUI
    Posted 11 novembre 2020 07:27 0Likes

    Bonjour, c’est bizarre ce système de nivellelement ne semble pas fonctionner réellement. J’ai vu sur des posts facebook de nombreux problèmes du même type que sur le squelette dans ton test. Tu en penses quoi stp ?

    • Will
      Posted 16 novembre 2020 14:49 0Likes

      JE trouve ça très bizarre. J’ai demandé aux ingénieurs de chez Creality si je pouvais utilisé utiliser le code G29 dans mon start-g-code et ils ont dit oui. Sauf que pour ma part cela ne fonctionne pas non plus. Et dans tous les cas il ne devrait pas y avoir ce problème au palpage ça devrait etre corrigé automatiquement par le capteur car il n’y a pas non plus 1cm d’écart entre le point le plus bas et le plus haut.

  • Franck Collot
    Posted 9 novembre 2020 16:20 0Likes

    merci pour ce test intéressant !
    j’aurais 2 questions :
    la version testée est-elle issue du projet kickstarter ou est-ce un modèle de série plus récent ? aussi , sur tomtop quand il est indiqué « en stock EU » est-ce qu’on paye des frais de douane ou pas ?

    • Will
      Posted 10 novembre 2020 16:27 0Likes

      Ce n’est pas une imprimante issue du Kickstarter. C’est bien en effet de le préciser car j’ai vu passer des soucis avec l’interrupteur sur la série de la campagne kickstarter qui pouvait fumer (court-circuit).
      Quand on achète depuis l’Europe il n’y a pas de frais de douanes.

  • Luc
    Posted 5 novembre 2020 11:43 0Likes

    Attention avec cette imprimante, elle semble avoir des soucis électrique avec l’interrupteur. Certaines ont quelque chose qui brûle et cela provoque de la fumée. Creality avait même fait un rapport là-dessus mais j’ai plus vu de news concernant ces problèmes..

    A utiliser sous surveillance en attendant plus de news à ce sujet ou si quelqu’un en a ?

    • Will
      Posted 5 novembre 2020 14:18 0Likes

      C’était sur le premier batch d’imprimantes. En gros celles du kickstarter. Désormais celles en vente en ligne sont logiquement exempt de ce défaut.

  • davide
    Posted 2 novembre 2020 15:13 0Likes

    ah bah j’aurais peut être dû prendre celle-ci plutôt que la 3v2….

Laisser un commentaire