Test de l’imprimante 3D Eryone ER20

Petite nouvelle arrivée il y a quelques semaines dans mon atelier elle aurait dû être testée d’ici quelques semaines. Cependant avec les déboires de la Ender 6 que je devais vous présenter j’en ai profité pour la faire en parallèle. Voici donc les tests, améliorations et mon ressenti sur cette petite imprimante de chez Eryone : la ER20.

Caractéristiques techniques :

  • Taille d’impression : 250x220x200mm
  • Taille de la machine : 396x446x449mm
  • Poids de la machine : 8Kg
  • Châssis aluminium
  • Épaisseur de couche : 0.05-0.4mm
  • Vitesse d’impression : 40-70mm/s
  • Température de la buse : 180 ~ 250°c
  • Température max du plateau : <100°c
  • Diamètre de la buse : 0.4mm
  • Système d’exploitation : Mac / Windows7 / Windows10
  • Format de support : STL, OBJ, G-Code
  • Diamètre habituel de 1.75mm pour le filament
  • Carte mère 32bits
  • Les drivers TMC2209 (silencieux)
  • Plateau de type Ultrabase
  • Double moteur en Z
  • Capteur d’auto-leveling Ery Sensor (équivalent bl-touch)
  • Alimentation intégrée 24v 350w
  • récupération de l’impression après coupure de courant
  • Buses laitons recouverte d’acier par électroplacage
  • Temps de chauffe buse (25 à 180℃):~1min
  • Temps de chauffe plateau (25 à 60℃):~3min

Le déballage/montage

Elle arrive dans son petit carton et elle est pré-montée. En effet il n’y a que le portique à visser ainsi que la tête d’impression. C’est très rapide et l’imprimante forme alors un seul bloc ce qui est vraiment réussi au niveau esthétique.

On retrouve le package complet ainsi qu’un vrai manuel d’installation et utilisation propre à la ER20. Il y a aussi des petits clips à visser et très astucieux pour maintenir le plateau qui est de type Ultrabase.

Pour le montage comme indiqué précédemment c’est très rapide et ne nécessite aucune compétence avancée au niveau impression 3D ni même bricolage. Les outils étant fournis pour fixer le portique et la tête vous allez mettre une dizaine de minutes. Il faudra ensuite connecter les fils de la base au niveau de la platine sous l’extrudeur.

L’imprimante est dépourvue d’écrous excentriques, l’ingénieur m’a expliqué que l’imprimante était faites de sorte à ce qu’elle arrive directement réglée et ajustée. Je ne sais pas ce que ça donner quand les roues s’useront car ça prendra sans doute un peu de jeu. Cela dit comme sur chaque modèle c’est parfaitement aligné et sans aucun jeu.

Pour le porte bobine j’ai eu une sacrée surprise. En effet il y a une petite série d’ER20 ou le rail v-slot du haut à les trous de perçage mal placés ce qui empêche la bobine d’être libre car elle vient toucher le haut de la tige filetée en Z. Il suffit de contacter Eryone qui vous enverra la bonne. Personnellement ça ne me dérange pas car j’ai de la place pour mettre mon support sur roulement à gauche de l’imprimante.

Réglages

La mise en route se fait via l’interrupteur situé à l’arrière droit au niveau de la prise électrique . Première chose à faire c’est de régler le capteur d’auto-nivellement : en effet le plateau étant fixe on va ajuster le z-offset afin de lui dire précisément la hauteur de la buse par rapport au plateau. Cette manipulation est d’autant plus aisée que nous avons un menu qui vous fait dérouler la procédure le plus simplement du monde.

En gros on va vous demander de simplement baisser le Z via la molette afin de sentir votre feuille de papier gratter légèrement sous la tête. Quand c’est bon vous avez simplement à sauvegarder. Et voilà ! On est prêt pour lancer un premier test.

Le trancheur (Slicer)

Pour le Slicer, j’utilise IDEAMAKER et j’ai créé un profil que j’ai mis à disposition sur ideamaker.io pour cette imprimante. Vous pourrez juger de la qualité de celui-ci avec les photos des diverses impressions ci-dessous.

Voici le lien direct : https://www.ideamaker.io/detail.html?id=1722

Tests d’impressions

Je me suis lancé avec les modèles de la carte SD, comme à chaque fois c’est la surprise car on n’a pas de pré-visualisation. Alors du coup je me suis retrouvé avec un petit écureuil, un cube et un mini-vase. J’ai utilisé du PLA blanc Geeetech pour les impressions suivantes.

J’ai légèrement modifié mon profil Ideamaker de la Thinker SE que j’ai adapté à la ER20. Je lance donc une impression de 20cm pour aller au maximum du Z et voir si tout se passe bien. Il s’agit d’un « verre à vin » compatible avec les petits pots de Nutella.

Dans un premier temps je décide de n’imprimer que le bas pour voir comment se passe la première couche. J’aime beaucoup le rendu qui est dû à la plaque de type Ultrabase et qui donne un effet brillant très sympa. J’ai remarqué un léger warping car ma première couche est assez haute pour ne pas écraser le dessin.

Un petit coup de 3Dlac pour maintenir le tout et c’est reparti. Le modèle est disponible gratuitement ici : https://www.myminifactory.com/object/3d-print-5847

J’aime décidément beaucoup le rendu de la première couche. Tout c’est bien passé et le verre loge parfaitement dedans.

Deux impressions en une pour la suivante : Support de casques rigolos disponibles sur thingiverse ici : https://www.thingiverse.com/thing:2096581

J’ai le PLA Glitter de chez Eryone aussi que je vais utiliser pour la prochaine impression. Il s’agit d’une tête de gorille. Comme vous pouvez le voir le dessous est très brillant, la première couche est parfaite.

J’ai ensuite imprimé une petite boite à piles AA. ça rentre parfaitement et comme vous pouvez le constater la première couche est elle aussi sublime. Magnifique filament Tinmorry SILK Cuivre

Dernier projet pour ce test : un « petit » diorama Pacman comme ça je testerais divers PLA et il faudra que tout s’emboite parfaitement pour que cela fonctionne. Le modèle est disponible chez Thingiverse : https://www.thingiverse.com/thing:2467301. Il y a environ une bonne cinquantaine de pièces à imprimer

Tout s’emboite parfaitement et j’ai juste à coller les éléments entre eux. Comme il s’agit pour la plupart de petites pièces j’ai utilisé la colle liquide Loctite Super Glue 3. Pas besoin de jouer de la lime c’est un régal à monter.

Voici la petite vidéo suite au montage :

Photos en vrac

Voici quelques photos détaillées de la ER20, vous pouvez voir la qualité globale de fabrication avec une robe entièrement moulée pour elle. Elle est vraiment très bien finie et c’est à souligner.

Comme vous pouvez le voir j’ai rajouté un petit clip pour bloquer le pneufit au niveau de l’extrudeur et un collier sur celui de la tête d’impression. Cela évite que le tube PTFE ne bouge de trop pendant la rétraction.

Mon verdict

Et voilà, je me suis bien amusé avec cette imprimante qui malgré sa taille raisonnable m’a permis de faire pas mal de petits trucs sympa. L’impression est de très bonne qualité, je n’ai pas eu besoin de faire quoique ce soit au niveau réglage de l’extrudeur ni au niveau des axes. C’est une imprimante sur laquelle je lance une impression sans attendre le début de la première couche et ça je peux vous dire que c’est très important.

Les plus +

  • La qualité globale d’impression
  • Drivers TMC2209 (silencieux) et ventilateurs silencieux (hormis l’alimentation) sur une carte mère 32bits.
  • Double moteur en Z
  • Montants en Z gradués, pratique pour le réglage de l’axe
  • Le capteur de type BLtouch

Les moins –

  • L’absence d’écrous excentriques pour le long terme
  • Un capteur de fin de filament aurait été un plus surtout qu’il y a l’emplacement pour le mettre.
  • Hauteur un peu limitée dans ce secteur des imprimantes (20cm)
  • Le plateau colle moins bien qu’une ultrabase (sentiment personnel). Cela dit j’imprime haut la première couche pour avoir un beau rendu du coup la 3Dlac est mon alliée.

Conclusion

je n’ai pas eu de gros soucis avec cette petite ER20. Seul un pneufit en sorti de l’extrudeur à rapidement lâché mais je l’ai remplacé immédiatement et c’est une manipulation des plus facile. J’avais remarqué du jeu dedans lors des rétractions et du coup ça ne m’a pas étonné de le voir finir rapidement sa courte vie.

Cette imprimante est proposée sur Amazon dans les 360€ (en ce moment il y a un coupon -70€qui la ramène a 290€) : https://amzn.to/396h2a1. Le prix peut sembler un peu élevé par rapport à d’autres imprimantes mais quand on fait le tour il n’y a pas vraiment d’équivalent avec celle-ci : double Z, finition exemplaire, capteur d’auto-nivellement, carte 32bits avec tmc2209, ultrabase et montage rapide même pour les débutants. Seule la CR-6SE de chez Creality pourrait sans rapprocher.

Cet article n’est pas sponsorisé par la marque, il s’agit de mon ressenti et du résultat de mes tests avec la Eryone Thinker ER20. Comme tous les tests fait sur ce blog il s’agit du reflet de la réalité c’est aussi pour ça que je mets les photos en pleine résolution pour que vous puissiez zoomer sur les détails.

Si vous avez aimé mon article n’hésitez pas à commander via les liens affiliés disponibles sur cette page. C’est aussi grâce à vous que je peux rester indépendant sur les tests et ne pas privilégier une marque parce qu’elle m’a envoyé son modèle gratuitement.

12,85€
in stock
2 new from 12,85€
as of 12 avril 2021 20:05
Amazon.fr
13,21€
15,00
in stock
5 new from 10,10€
as of 12 avril 2021 20:05
Amazon.fr
Free shipping
20,39€
24,99
in stock
1 new from 20,39€
1 used from 19,98€
as of 12 avril 2021 20:05
Amazon.fr
Free shipping
24,99€
in stock
1 new from 24,99€
as of 12 avril 2021 20:05
Amazon.fr
Free shipping
24,99€
in stock
1 new from 24,99€
as of 12 avril 2021 20:05
Amazon.fr
Free shipping
26,99€
in stock
1 new from 26,99€
as of 12 avril 2021 20:05
Amazon.fr
Free shipping
99,99€
in stock
4 new from 99,99€
as of 12 avril 2021 20:05
Amazon.fr
299,99€
in stock
1 new from 299,99€
as of 12 avril 2021 20:05
Amazon.fr
Free shipping
out of stock
as of 12 avril 2021 20:05
Amazon.fr

Vous trouverez cette imprimante en promotion (ainsi que les autres) dans cet article dédiée mis à jour régulièrement : Liste des imprimantes 3D en promotion et au meilleur prix, livraison gratuite Europe sans frais de douanes

Dites nous ce que vous en pensez
0J'aime2J'adore0Haha0Wow0Bof

0 Commentaire

Laisser un commentaire