Test de l’imprimante 3D Eryone Thinker SE

Je possède cette imprimante depuis quelques mois. Ayant reçu entre temps pas mal de nouveautés je l’avais laissé un peu de côté pour avancer sur les tests urgents. Agréablement surpris de la qualité générale d’impression j’ai enfin pris le temps de créer un profil et de lancer plusieurs tests avec. Vous trouverez ci-dessous la review complète de cette imprimante silencieuse de chez Eryone qui est plus connue pour la fabrication et la vente de filaments.

Caractéristiques techniques :

  • Taille d’impression : 300x300x400mm
  • Taille de la machine : 510x415x652mm
  • Poids de la machine : 9,3Kg
  • Châssis aluminium
  • Épaisseur de couche : 0.1-0.4mm
  • Vitesse d’impression : Max 200mm/s
  • Température de la buse : 180 ~ 250°c
  • Température max du plateau : <100°c
  • Diamètre de la buse : 0.4mm
  • Système d’exploitation : Mac / Windows7 / Windows10
  • Format de support : STL, OBJ, G-Code
  • Diamètre habituel de 1.75mm pour le filament
  • Carte mère 8bits
  • Les drivers TMC2208 (silencieux)
  • Plateau de type Ultrabase
  • Double moteur en Z
  • Alimentation externe 230v/24v
  • récupération de l’impression après coupure de courant
  • Temps de chauffe buse (25 à 180℃):~1min
  • Temps de chauffe plateau (25 à 60℃):~3min

Le déballage/montage

Comme chaque imprimante 3D celle-ci ne déroge pas à la règle et arrive parfaitement protégée dans son gros carton rempli de mousse thermoformée pour épouser les lignes des éléments disposés dedans.

Le montage est très simple : 4 vis pour monter le portique et deux pour le support de bobine.

Pour l’alimentation il s’agit d’un connecteur XT60H-F à raccorder directement sur le châssis. C’est plutôt pratique si on veut déporter celle-ci dans le cadre de la création d’un caisson par exemple.

Réglages

L’imprimante ne possède pas d’écrous excentriques pour resserrer le plateau, l’axe X ou la tête. Il faut desserrer les roulettes appuyer dessus pour bien les coller contre le rail et les resserrer. C’est assez facile mais beaucoup moins pratique. C’est un des points négatifs car l’imprimante est très bien pensée globalement.

J’ai réglé l’axe des Z en utilisant la graduation sur les montants. C’est très pratique et fiable. En effet j’ai remarqué que je n’avais pas de vis sur mes guides laitons des tiges de l’axe Z (oublie en usine ?). Du coup j’en avais un qui se faisait la malle. Chose incroyable ça n’a pas gêné pour faire une dizaine d’impressions … j’ai mis des petites vis M3 et j’ai recalé le Z tout simplement.

Il a fallu que je refasse mon niveau du plateau quand même suite à ça (5mm d’écart gauche/droite).

Le support de bobine est très fin, cela oblige l’extrudeur à bien tirer dessus car il faut plus de force pour faire tourner la bobine. Ce n’est pas gênant sur le fonctionnement et cela n’a pas joué sur la qualité de mes impressions mais c’est à signaler. Il y a beaucoup d’autres supports de bobines imprimables donc ce détail est anecdotique.

Pour la partie réglage de l’extrudeur et du flow je ne fais pas parti des aficionados de ce type de réglages lorsque l’imprimante fonctionne bien par elle même. Je ne fais pas de pièces techniques nécessitant une précision au micron sur des imprimantes grand public. Pour les puristes vous connaissez déjà la technique de calibrage, pour les autres je vous invite à allez jeter un œil sur cette vidéo par exemple :

Le trancheur (Slicer)

Pour le Slicer, j’utilise IDEAMAKER et j’ai créé un profil que j’ai mis à disposition sur ideamaker.io pour cette imprimante. Vous pourrez juger de la qualité de celui-ci avec les photos des diverses impressions ci-dessous. Les 5-6 premières ont été faites avec Cura mais je n’étais pas pleinement satisfait .

Voici le lien direct : https://www.ideamaker.io/detail.html?id=1671

Tests d’impressions

J’ai effectué plusieurs impressions avec cette Thinker SE, je suis très agréablement surpris de la qualité comme vous allez pouvoir le constater.

Les 5-6 premières impressions ont été faites avec un profil Cura que j’avais dérivé d’une Ender 3. J’avais pas mal de stringing malgré des paramètres de rétraction et de température largement dans les normes et sur du filament que je connais bien.

La coupe du monde ! Je ne suis pas spécialement un grand amateur de football mais j’aime bien cette impression et ça m’a permis de tester l’excellent PLA SILK PLUS Gold de chez Tinmorry. STL disponible sur Cults3D : https://cults3d.com/fr/mod%C3%A8le-3d/divers/world-cup-replica-solid

Le buste du Terminator T800, c’est une impression classique que l’on retrouve souvent dans les groupes de discussion. Un peu de soucis avec le profil Cura utilisé pour les parties fines des supports mais cela ne touche pas au print final. Filament Geeetech Silk Silver. STL avec les supports intégrés : https://cults3d.com/fr/mod%C3%A8le-3d/art/t800-base-et-support

Le chat d’Alice au Pays des merveilles que j’ai imprimé deux fois avec le filament Rainbow d’Eryone. Du coup je n’ai pas les mêmes couleurs aux mêmes endroits ce qui est plutôt sympa. Le remplissage est beaucoup trop important j’aurais pu réduire mais c’est surtout pour avoir un changement de couleurs plus conséquent. STL : https://cults3d.com/fr/mod%C3%A8le-3d/art/t800-base-et-support, il existe une version multi-couleurs en plusieurs parties pour les puristes : https://www.thingiverse.com/thing:1519257

Un pot crâne barbu avec le filament effet marbre de chez Geeetech. STL : https://www.myminifactory.com/object/3d-print-long-face-gent-bespoke-holder-noad-53490

Toothless, le dragon du dessin animé du même nom « Dragons ». Filament Geeetech PLA blanc. Pas de supports, STL : https://cults3d.com/en/3d-model/art/toothless-easy-print-no-support

Ensuite je suis passé sur mon trancheur favori : Ideamaker pour lancer d’autres impressions. Les impressions sont en 0.12 ou 0.24 avec une température de 205°c buse et 55°c plateau. Vitesse 50mm/s pour du détail (je ne suis pas pressé sur mes impressions).

J’ai commencé par le renard à six queues (Kyuubi) du manga Naruto. Filament Eryone PLA Orange en 0.24 de hauteur de couches et 50mm/s en vitesse d’impression. STL : https://cults3d.com/fr/mod%C3%A8le-3d/divers/naruto-kyubi

Puis l’étoile de mer articulée avec le filament Eryone Silk Rose en 0.12 de hauteur de couches. STL payant : https://cults3d.com/fr/mod%C3%A8le-3d/art/cute-flexi-print-in-place-starfish. Première couche parfaite, décollement à froid facile, et les articulation fonctionnent du premier coup.

Un buste de bulldog en 0.12 aussi pour avoir un rendu très fin au niveau du visage. Filament Geeetech Silk Silver. STL payant : https://cults3d.com/fr/mod%C3%A8le-3d/art/pitbull-bust. Le rendu est magnifique, aucune démarcation au niveau des couches, je suis fan !

Un pot en forme de petite chouette/hibou avec le filament Tinmorry Silk plus Cooper (cuivre). STL : https://www.thingiverse.com/thing:2125599

Pour la Saint-Valentin, un buste homme/femme avec un cœur. Pas de supports, ça passe difficilement au niveau de la botte mais l’ensemble est très correct. Filament eSun PLA+ red fire engine.

Une fourmi géante articulée que j’ai agrandi à 30cm. Idem sans support et avec le filament Eryone Glitter black. STL payant : https://cults3d.com/fr/mod%C3%A8le-3d/art/cute-flexi-print-in-place-ant. COmme pour l’étoile de mer ça se décolle facilement à froid et les articulations sont fonctionnelles sans aucun point dur.

Et enfin une pièce de déco à emboiter (on ne voit pas le petit plot qui sert à faire la jointure entre le pas de vis et la buse). ça s’emboite parfaitement. Filament cuivre silk Tinmorry Silk plus Cooper et l’impression filament blanc SUNLU PLA+ est faite sur ma Creality CR-6SE pour combiner les deux impressions ensemble. STL : https://www.thingiverse.com/thing:4747512

Mon verdict

La première chose qui me vient à l’esprit quand je parle de cette imprimante c’est le silence de fonctionnement. On entend légèrement le ventilateur de la tête mais par rapport aux autres imprimantes que j’ai pu tester c’est sans doute la plus silencieuse.

J’ai eu quelques soucis vite réparé : l’absence de vis sur les guides laiton pour les tiges du Z, le manque d’écrous excentriques qui laissaient du jeu sur le plateau et un blocage du filament dans le tube PTFE après des impressions longues en PETG (230-240°) sur plus de 30h. Comme souvent sur des impressions très longues à haute température le tube PTFE n’apprécie pas et a tendance à fondre légèrement au niveau de la tête de chauffe ce qui entraine un bouchage. Si vous voulez imprimer des grosses pièces à hautes températures privilégiez un tube PTFE Capricorn par exemple.

Hormis cela la qualité d’impression est vraiment excellente. Que ce soit en 0.24, 0.2 ou 0.12 j’ai toujours eu des impressions au top comme vous pouvez le voir sur les tests réalisés.

Cette imprimante est sortie à + de 400€, un prix que je juge vraiment trop élevé mais on la retrouve maintenant plus souvent autour de 250-300€ sur Amazon.

Les plus +

  • La qualité globale d’impression
  • Drivers TMC2208 (silencieux) et ventilateurs silencieux
  • Plateau de type Ultrabase avec une bonne accroche et un décollage simple des pièces à froid.
  • Double moteur en Z
  • Montants en Z gradués, pratique pour le réglage de l’axe

Les moins –

  • L’absence d’écrous excentriques
  • Carte 8bits non compatible pour les évolutions Firmware de Marlin 2.x (version 1.1.9 fournie)
  • Pour le prix un capteur de fin de filament aurait été un plus surtout qu’il y a l’emplacement pour le mettre.

Conclusion

Si on passe les débuts et petits problèmes facilement résolus on a vraiment à faire à une excellente imprimante. La qualité d’impression est constante et les ressorts jaunes procurent un maintien optimal du nivellement plateau. Je n’ai pas eu à refaire le niveau de celui-ci depuis le début de mes impressions. Le plateau Ultrabase est vraiment plane ce qui aide aussi fortement à la qualité de la première couche et ce même sans capteur de nivellement automatique type BL-Touch.

Je recommande vivement cette imprimante, pour les débutants vous pouvez voir qu’en cas de petits soucis la résolution est très simple et ne nécessite pas de compétences spécifiques.

Cet article n’est pas sponsorisé par la marque, il s’agit de mon ressenti et du résultat de mes tests avec la Eryone Thinker SE. Comme tous les tests fait sur ce blog il s’agit du reflet de la réalité c’est aussi pour ça que je mets les photos en pleine résolution pour que vous puissiez zoomer sur les détails.

Si vous avez aimé mon article n’hésitez pas à commander via les liens affiliés disponibles sur cette page. C’est aussi grâce à vous que je peux rester indépendant sur les tests et ne pas privilégier une marque parce qu’elle m’a envoyé son modèle gratuitement.

Vous trouverez cette imprimante en promotion (ainsi que les autres) dans cet article dédiée mis à jour régulièrement : Liste des imprimantes 3D en promotion et au meilleur prix, livraison gratuite Europe sans frais de douanes

Dites nous ce que vous en pensez
2J'aime5J'adore0Haha0Wow1Bof

0 Commentaire

Laisser un commentaire