Test de l’imprimante 3D Artillery Genius

Voici le test/review de l’imprimante 3D Artillery Genius. Vous trouverez sur le Blog3D mon test en français complet de cette belle imprimante en direct drive que j’ai pu réaliser.

Cette imprimante est la petite sœur de la Sidewinder X1 que j’ai pu tester il y a quelques mois ici. On va pouvoir comparer les évolutions et si les remarques ont été prises en compte.

MAJ du 30/09/2020 :
Il y a un gros concours chez Artillery pour gagner une Sidewinder X1 (testée ici : https://www.leblog3d.fr/test-de-limprimante-3d-artillery…/) et une Genius (testée ici : https://www.leblog3d.fr/test-de-limprimante-3d-artillery…/) + des goodies.Cliquez ici pour vous inscrire gratuitement : https://wn.nr/nvWT6c

Caractéristiques techniques :

  • Taille d’impression : 220x220x250mm
  • Direct Drive avec extrudeur de type Titan
  • Capteur de fin de filament
  • Double moteur en Z
  • Plateau type ultrabase chauffant 220v isolé
  • Electronique embarquée dans la base de l’imprimante
  • Carte mère MKS Gen-L
  • Reprise d’impression en cas de coupure
  • Protection thermique activée
  • Capteur de fin de course inductifs
  • Connexion Wifi et USB
  • Led RGB à côté de la tête
  • Ecran couleur tactile
  • Silencieuse !!

Le déballage

L’imprimante arrive dans un carton moins impressionnant que sa grande sœur car le gabarit est moindre. On procède au déballage, tout est bien rangé et parfaitement sécurisé pour le transport.

Niveau accessoires on retrouve le kit de la SW X1 avec, dans une petite trousse de rangement, la clé plate, un câble USB, la clé USB de 1Go, de la visserie, des roues v-slot en spare ainsi que la led RGB et une nappe de connexion d’avance.

J’ai remarqué plusieurs détails et améliorations que j’avais marqué en points négatifs sur sa grande sœur :

  • Une protection de la connectique présente sur l’axe X
  • Un connecteur rigide pour fixer le portique
  • une chaussette silicone sur l’ensemble de la tête
  • un rail pour le support de bobine qui permet de gérer les différentes tailles

On retrouve aussi les endstop (capteurs inductifs), l’écran tactile couleur et les ports USB/microSD sur le haut.

Le montage

Le montage est très rapide : comme d’habitude on fixe les 4 vis BTR pour le portique tout en insérant délicatement ceci dans la connectique prévue à cet effet. Le montage se fait en 10-15 minutes en prenant son temps. Tous les câbles sont identifiés on ne peut pas se tromper.

On passe ensuite au support de bobine et son capteur de fin de filament qui est placée à l’identique de la SW X1. Le défaut que j’avais reproché etait la largeur de celui-ci qui se trouvait fixe et donc non compatible avec les différentes largeurs de bobines. Sur la Genius ceci a été pris en compte et grâce à une petite molette on peut facilement ajuster cette largeur.

Le plateau chauffant est isolé et en 220v à l’identique de la SW X1 et on aperçoit des ressorts à dureté améliorée (les célèbres ressorts jaunes). La plaque de verre de type Ultrabase est elle aussi collée directement sur la partie chauffante.

La stabilité des axes est assurée par les roues v-slot, le plateau et la tête ne bougent pas même en les manipulant fortement.

Réglages du slicer

Pour ma part j’utilise Cura (4.0), j’ai mon profil habituel que je vais conserver car il ira très bien avec cette imprimante.

Cura est téléchargeable à cette adresse : https://ultimaker.com/software/ultimaker-cura

Et si vous ne voulez pas vous embêter à faire un profil voici le mien disponible pour Cura 4.x (faire un clic droit et enregistrer-sous) : Profil Will pour Cura 4.x

Tests d’impressions

Giantarm SILK Copper

J’aime bien lancer une première impression stock, c’est à dire sans avoir réglé la machine afin de voir les défauts et y remédier. ça permet de savoir ensuite si les paramètres ou modifications son utiles et/ou indispensables.

Mon premier fichier de test sera SackBoy, le petit personnage tiré du jeu vidéo « My little big planet ». Il est disponible sur MyMiniFactory ici : https://www.myminifactory.com/object/3d-print-sackboy-from-little-big-planet-support-free-98160

Les paramètres utilisés : 1.2mm de parois, remplissage à 20% 50mm/s, 0.24 pour la première couche et 0.12 pour les suivantes.

J’ai quelques petits défauts dû sans doute à la température d’impression mais dans l’ensemble c’est très bon. J’avais mis un fort remplissage pour pousser l’impression au delà des 10 heures.

Eryone PLA blanc

Le PLA Eryone blanc est un filament un peu spécial, en effet j’ai souvent des soucis de finition avec lui. Pas de soucis cependant avec d’autres couleurs de la marque ce qui me laisse penser à un problème lié à une série. On parle aussi régulièrement de noeuds dans les bobines et sur ce print je vais vous montrer ce qui peut arriver.

Modèle : Minion Santa Claus disponible chez Thingiverse ici https://www.thingiverse.com/thing:4046382

Ma petite armée est terminée en moins de 24h avec 3 parois, 0.12 de hauteur de couches et 0% de remplissage.

Le rendu est excellent, je n’ai pas de sous-extrusion et malgré une bobine qui m’a fait peur lors de l’impression ça c’est plutôt bien passé.

En effet cette bobine Eryone n’est pas enroulée comme certaines que j’ai et lorsque le filament a commencé à se dérouler j’ai des spires qui sont apparues à cause du relâchement de la tension. Par chance elle ne se sont pas chevauchées et j’ai évité le nœud classique.

Sovol3D PLA blanc

C’est un de mes PLA blanc préféré. Il s’imprime très bien et les couches sont toujours homogènes.

Pour l’anniversaire de ma petite voisine qui à un bulldog français quoi de mieux que d’imprimer un sosie de son chien en low poly.

Bulldog Low Poly sur Thingiverse : https://www.thingiverse.com/thing:539558

Parois 1.2mm, 0% de remplissage, 0.24 de hauteur de couches.

Aucun soucis non plus sur ce type d’impression.

Réglage des steps/mm de l’éxtrudeur

Tout comme sa grande sœur je n’aurais pas à régler les steps/mm car le réglage est quasiment parfait.

La méthode utilisée est classique : Je vais donc demander à mon imprimante d’extruder 100mm de filament et mesurer ce qu’il reste pour régler les steps/mm. Il ne me reste quasiment rien donc je laisse le réglage d’origine.

Mon verdict

La Genius mérite son nom de petite Sidewinder X1. C’est la même qualité de fabrication avec en plus des défauts gommés.

L’impression est très bonne d’origine et son format plus compact est un atout pour ceux qui ne veulent pas d’un gabarit trop imposant.

Les plus +

  • C’est une imprimante « silencieuse » , en effet c’est un régal de la laisser travailler dans mon bureau sans avoir le bruit incessant des drivers moteurs habituels.
  • J’adore l’écran tactile, c’est très simple de naviguer dans les menus et de lancer des chauffes de l’extrudeur pour changer un filament ou extruder celui-ci facilement.
  • La conception de la machine avec les capteurs inductif de fin de course, les connecteurs dans le chassis, la sobriété générale.
  • La possibilité d’imprimer à partir d’une clé USB, d’une Micro-Sd, du port USB ou en Wifi. Personnellement je n’ai utilisé que la clé USB fournie.
  • La grosseur des v-slots la rende bien rigide et sa base embarquant toute l’électronique est appréciable.
  • La petite LED RGB est un petit plus même si sa limite est l’éclairage très proche de la pièce. Pour la couleur j’ai opté pour le plus proche du blanc.
  • Le direct drive avec l’extrudeur Titan et la tête de type E3DV6 qui permettent l’emploi de différentes matières de filaments.
  • Le capteur de fin de filament est très bien placé et ne gène pas les impressions même les plus hautes.
  • La vitesse de mise en chauffe du plateau et de la buse. En effet j’ai compté environ 25 secondes pour passer de 25 à 50°c au niveau du plateau.
  • Le support de bobine ajustable en largeur facilement

Les moins –

  • Comme la SW X1 : Le plateau chauffant qui est directement sur le verre. En effet en cas de problème avec celui-ci il faut tout changer car il est collé.
  • Sinon RAS c’est une très bonne imprimante

Conclusion

Cette imprimante mérite vraiment le coup d’oeil lorsque le budget le permet face à une Ender 3 Pro. Alors certes la communauté est moins importante mais on a déjà énormément de fonctionnalités et options non présente sur une Ender 3.

Il est tout à fait possible de rajouter un capteur d’auto-nivellement (BlTouch, 3DTouch, TouchMi) par la suite en imprimant une pièce de maintient et en flashant le firmware pour y ajouter cette option.

Si vous avez envie de vous faire plaisir en achetant l’imprimante n’hésitez pas à passer par les liens affiliés ci-dessous afin de me remercier pour ce test. Idem pour les filaments 😉

Artillery® Genius 220X220X250mm

305,02
244,02  in stock
Achetez
Aliexpress.com
as of 30 septembre 2020 23:05

Features

Nom de la marqueArtillery
Numéro du modèleGENIUS
CE CertificationOui
FilamentPLA,ABS,TPU,Flexible Materials
Voltage110-220 V
Buse Diamètre0.4MM
Lit Temp130
Vitesse D'impression maximale250mm/s
Vitesse d'impression60mm/s-150mm/s
Type d'interfaceUSB
Vitesse d'Impression en couleur60mm/s-150mm/s
Vitesse De Travail maximale250mm/s
Taille D'impression maximale200x200x250mm
Consommables Diamètre1.75mm
Précision0.1mm
Épaisseur De tranche0.1mm-0.35mm
LangueEnglish
Technologie de moulageLOM
Mise à Niveau automatiqueno

Artillery® Genius 220X220X250mm

239,94  in stock
Achetez
Banggood.com
as of 2 octobre 2020 15:52
Dites nous ce que vous en pensez
7J'aime32J'adore0Haha2Wow0Bof

0 Commentaire

Laisser un commentaire