Test de l’imprimante 3D bi-couleur Sovol SV02

Voici le test/review de l’imprimante 3D à deux couleurs de chez Sovol : la SV02. Vous trouverez sur le Blog3D mon test en français complet de la nouvelle imprimante de la marque.

Caractéristiques techniques :

  • Taille d’impression: 240x280x300mm (monochrome)
  • Taille d’impression: 240x240x300mm (bi-couleur)
  • Taille de la machine: 539 x 570 x 710 mm
  • Poids de la machine: 11,86 kg
  • 24v
  • Châssis aluminium, rails V-slot en X,Y et Z
  • Électronique embarqué dans le châssis
  • Épaisseur de couche: 0.1mm
  • Vitesse d’impression: conseillée 60mm / s
  • Température de la buse: 180 ~ 260°c
  • Température max du plateau: ~ 110°c
  • Diamètre de la buse: 0.4mm
  • Système d’exploitation: Mac / Windows7 / Windows10 / XP
  • Format de support: STL, OBJ, G-Code, AMF
  • Diamètre habituel 1.75mm pour le filament
  • La carte mère est la Creality 2.2.1 (8bits).
  • Marlin 2.0.x installé
  • Les drivers sont des TMC2208 (silencieux)
  • Les extrudeurs sont en aluminium à simple entrainement
  • Ressort du plateau à forte compression (jaunes)
  • Plateau de type Ultrabase
  • Alimentation Meanwhell
  • Ecran tactile 4.3″

Le déballage

J’ai eu la chance de gagner cette imprimante lors du tirage au sort au concours Sovol3D. Merci à la grosse communauté qui me suit sur le groupe Facebook, sur mon Blog et sur Instagram. J’avais déjà pu tester par le passé l’excellente Sovol SV01 qui était arrivée comme un ovni en mettant tout le monde d’accord sur ses nombreuses qualités d’impression et le choix du direct drive en natif.

L’imprimante arrive très bien emballée, elle n’a pas souffert de son voyage depuis la Chine et vu l’épaisseur des mousses on comprends pourquoi.

Elle est livrée avec un kit classique hormis le fait que cette fois-ci on a deux petites bobines pour tester les impressions bi-couleurs : une bleu et une blanche. Le filament est le Sovol. Pour le reste du kit c’est comme d’habitude : Pince coupante, rizlans, clés Alen, spatule, débouche buse, câble USB et carte MicroSD et son adaptateur USB ainsi qu’une buse de rechange.

Les échantillons de PLA permettent de faire plusieurs impressions. On verra que c’est bien d’avoir un bon échantillon car la gestion du bi-couleur est un beau gâchis en filament !

Le montage

Le montage est plutôt simple à faire, en effet il n’y a que la partie haute à assembler car l’ensemble est déjà pré-monté.

Il y a une seule nappe pour raccorder les extrudeurs et tout la tête, l’épaisseur de celle-ci semble assez épaisse du coup le diamètre des fils ne posera pas de soucis au niveau de la puissance et donc de la chauffe.

J’en profite pour tourner les moteurs du Z d’1/4 de tour afin d’éviter que les fils ne se prennent dans les roulettes du plateau.

Avant la mise en route il faut bien vérifier que l’alimentation est bien réglée sur 220v et contrôler les éventuels jeux au niveau des axes. Un écrou excentrique permet de rattraper le jeu si il y a besoin.

Voilà pour la partie montage. Rien de bien spécifique par rapport à une imprimante 3D classique.

Réglages

Vous trouverez désormais directement la SV02 dans la liste des imprimantes sous la version 4.7 de Cura.

Pour le profil vous pouvez utilisez celui présent sur la page de Sovol3d: https://sovol3d.com/fr/pages/download

Tests d’impressions

J’ai fait 5 impressions différentes en bi-couleur. Un petit personnage manga, un papillon, le benchy boat et une petite boule qui s’imprime à plat.

La SV02 est une imprimante bi-couleur mais qui ne fait pas de mix entre celles-ci. Elle va donc utiliser une couleur et ensuite l’autre, pas de possibilité d’envoyer les deux couleurs dans la tête en même temps. Une option est en cours de préparation, ça sera un kit d’upgrade mais a tester car en général il y a les inconvénients de ce type de système qui nécessite en permanence deux filaments pour éviter que ça remonte au niveau de la deuxième tête.

On va commencer par le papillon. Celui ci est flexible et s’imprime à plat, il faut donc que l’imprimante soit bien calibrée pour que le système de « charnières » fonctionne bien.

5h20 plus tard celui-ci est terminé. L’impression est de bonne qualité, pas de mélange au niveau des couleurs, il est flexible et la tour de purge fait bien son travail.

J’enchaîne avec un petit personnage de manga. Il est déjà plus haut donc on va pouvoir peser la perte de filament à la fin de l’impression pour se rendre compte du coût global.

La qualité est au rendez-vous ! Pas de mélange de couleur, une impression très fine et propre. Décidément cette SV02 est à la hauteur de la SV01.

Le bémol sur ce type d’impression c’est décidément le gâchis de filament. J’ai pris mon modèle que j’ai pesé et j’ai fait de même pour la tour de purge.

Mon modèle pèse 53grs alors que la tour de purge en fait 61 ! C’est donc + de deux fois plus de filament à utiliser.

Place au benchy boat ! Il existe une version deux couleurs pour ce modèle de test bien connu.

Il y a un très léger stringing mais qui reste acceptable, pas de problème pour le reste du benchy.

J’ai aussi pesé le modèle et sa tour de purge et là … on est quasiment à 3 fois le poids du modèle …

Dernier fichier de test qui est une petite boule s’imprimant à plat avec un système de rotation interne.

Belle impression, la rotation est parfaitement fonctionnelle et le rendu parfaitement lisse sans couches visibles.

Après ces 4 fichiers de tests je me suis lancé dans un modèle que j’ai tranché avec Cura. Il s’agit d’une petite tête de singe qui sort lorsque l’on pose des clés sur sa queue. J’ai fait la tête et la queue en noir et le reste du système en blanc. Ce sont deux couleurs compliquées à gérer car il reste souvent des résidus de noir qui viennent se mêler au blanc.

Sous Cura c’est assez simple pour gérer les deux couleurs lorsque les pièces sont déjà séparées : il suffit de sélectionner les pièces que l’on veut imprimer d’une couleur en spécifiant quel extrudeur utiliser.

Il faudra 22h d’impression pour ce modèle. Il est disponible sur thingiverse : https://www.thingiverse.com/thing:4546353

Très beau rendu au niveau de l’impression et les couches sont invisibles (0.12mm). Comme prévu le blanc comporte quelques traces de noir dû aux résidus.

Cette fois-ci la tour de purge est moins lourde (40grs) que le modèle (77grs).

Je ferais un petit article à part dédié à la multi couleurs dans Cura. En effet cet article sera plutôt généraliste et ne sera pas uniquement pour la SV02.

Mon verdict

Sovol a misé sur une nouvelle imprimante offrant la possibilité d’imprimer avec deux couleurs. Contrairement à Geeetech avec ses séries M (bi-couleur) et T (triple couleur) il n’y a pas la possibilité de mixer les couleurs pour faire des dégradés. Un kit sera proposé pour une upgrade dans ce sens.

La qualité générale d’impression est équivalente à la SV01 ce qui est un très bon point. On pourrait mettre en point négatif le gâchis au niveau de la tour de purge mais c’est lié à ce type d’impression mono-tête.

Pour ceux qui veulent une imprimante de bonne qualité, autant pour des impressions mono que bi-couleur c’est un très bon choix.

Les plus +

Les moins –

  • Les ventilateurs sont un peu bruyants comme beaucoup d’imprimantes

Où l’acheter ?

Elle est disponible directement sur le site du constructeur Sovol :https://sovol3d.com/products/sovol-sv02-dual-extrusion-3d-printer

Ou ici sur les sites marchands :

Dites nous ce que vous en pensez
8J'aime12J'adore0Haha2Wow0Bof

8 Comments

  • wsd studio 3d by Stephane Watrin
    Posted 19 novembre 2020 18:15 0Likes

    Bonjour suite au live de Sovol (ma marque préférée d’ ailleurs) de ce matin, j’ai donc cliquer sur ton lien et que dire super boulot, j’ ai lu ton test sur la Sovol SO2 qui est très clair et agréable à lire . Il me reste a lire les autres tests. Bonne continuation pour ton blog, bonne soirée.

    • Will
      Posted 23 novembre 2020 11:35 0Likes

      Merci c’est très sympa de faire un retour 😉

  • Arty
    Posted 27 septembre 2020 17:21 0Likes

    Intéressant.
    Par contre, tu confonds « direct drive » (systeme d’entraînement) et « direct extruder (système d’extrusion).
    Utiliser « direct drive » pour dénommer un extrudeur direct, c’est un abus de langage et une faute technique énorme.

    Cf https://www.matterhackers.com/articles/extruders-101:-a-crash-course-on-an-essential-component-of-your-3d-printer

    Ça te permettra sûrement d’éviter cette erreur reproduite par 99% des gens.

    • Will
      Posted 6 octobre 2020 10:36 0Likes

      Quand 99% des gens utilise ce langage il faut rester dessus sinon on perd 99% des personnes 😉 Direct Drive ça parle à tout le monde, direct extrudeur pas du tout. Le principe du direct drive est l’appellation utilisée par les constructeurs donc celle à prendre en compte. En gros quand tu as le moteur juste au dessus de la buse c’est du direct drive.

  • Trackback: Test de l'imprimante 3D Creality Ender 3 v2 - alternative à l'Ender 3 ?
  • Luc
    Posted 7 septembre 2020 21:13 0Likes

    La SV01 est toujours utilisée et fonctionnelle ?
    J’ai lu des problèmes de courroies et un moteur d’un axe qui était mort en quelques semaines d’utilisation dans un commentaire.

    La SV02 peut être un bon choix car contient déjà quelques fonctions en plus par rapport à la SV01, il manque juste le BL-Touch toujours à acheter à part.

    Je cherche une imprimante mais j’hésite entre une Prusa Mini, une ancienne Prusa MK2S, Ender CR-6 SE (semble avoir quelques soucis de jeunesse), la Sovol SV01/02. J’en ai jamais eu et il est relativement difficile de faire un premier choix.

    • Will
      Posted 8 septembre 2020 09:57 0Likes

      La SV01 est toujours fonctionnelle oui. Elle a beaucoup servit sans doute une des plus utilisée chez moi. Elle vient de subir un passage sur une tête complète DyzeDesign en directDrive elle aussi. Je ferais un retour complet de l’installation car il a fallu refaire un marlin et modéliser des pièces pour adapter le système.
      Je vais bientôt mettre en ligne le test de la Ender 3 v2 qui est vraiment une très bonne petite imprimante et surtout toujours à moins de 200€. Cela dit vu les tarifs de la SV01 en promo il vaut mieux partir dessus.
      Sinon il y a l’excellente outsider Artillery Sidewinder X1 qui est une petite perle.

      • Luc
        Posted 9 septembre 2020 00:06 0Likes

        Merci pour l’info surt l’Artillery Sidewinder X1, j’avais vu la genius mais sans plus par contre celle-ci semble vraiment top aussi.

        Je me renseigne encore un peu et vais voir vos prochains tests mais un grand merci pour ce site en tout cas 🙂

Laisser un commentaire