Mingda Magician X : le Test de la nouvelle imprimante 3D direct drive

Test complet de l'imprimante 3D Mingda Magician X, profil d'impression Ideamaker, et avis objectif sur cette nouvelle venue très bien équipée

Je connaissais Mingda pour la partie un peu plus professionnelle avec des imprimantes gros volumes. Ils ont aussi quelques imprimantes grand public et l’arrivée de la Mingda Magician X m’a poussé à aller la tester. Sur le papier cette imprimante a beaucoup d’atouts et je vais vous présenter tout ça dans cet article.

Caractéristiques techniques

  • Volume d’impression : 230x230x260mm
  • Dimensions de l’imprimante : 460x415x546mm
  • Poids net : environ 7.4Kgs
  • Direct Drive
  • Capteur de fin de filament
  • Nivellement automatique
  • Double moteur en Z et courroie de synchronisation
  • Tendeurs de courroies
  • ToolBox intégrée au chassis
  • Plateau type ultrabase chauffant 24v.
  • Électronique embarquée dans la base de l’imprimante
  • Carte mère 32bits avec drivers silencieux
  • Reprise d’impression en cas de coupure
  • Tête full métal (buse de 0.4)
  • Écran couleur tactile de 3.5″
  • Température de buse ≤260°c
  • Température de plateau ≤110°c
  • Vitesse recommandée 60-80mm/s
  • Lecture des fichiers via clé USB, Carte SD ou USB-C
  • Temps de chauffe pour la buse de 20° à 210°c : environ 1 minute et 30 secondes
  • Temps de chauffe pour le plateau de 20° à 60°c : environ 4 minutes

Vidéo de présentation officielle :

Déballage

La Mingda Magician X est la première imprimante 3D que je vois arriver dans un carton avec des protections en polystyrène. Cela ne gène en rien la protection mais forcément si vous grattez un peu celui-ci en la retirant vous en aurez partout à ramasser 😉

Dans le kit fourni on retrouve :

  • Un échantillon de filament
  • Le manuel d’utilisation
  • Le support de bobine
  • Les vis de montage
  • Le couvercle de la boite à outils
  • Une carte SD
  • Un tube PTFE
  • Une buse supplémentaire
  • Le câble d’alimentation
  • Une clé plate
  • Un ensemble de clés Allen

Le montage

Le montage est vraiment très simple, il n’y a qu’a glisser les éléments dans le châssis et raccorder les câbles aux moteurs, la nappe au plateau et à la tête d’impression.

Même le porte bobine est clipsé et maintenu de façon solide. Le choix est laissé à vos soins : gauche ou droite.

SI jamais vous avez égaré le manuel le voici : Manuel Mingda Magician X

Retrouvez également la vidéo officielle pour le déballage, montage et premières impressions :

Les fonctionnalités

La Magician X arrive avec pas mal de fonctionnalités dont voici les principales :

  • Le capteur de nivellement automatique
  • Le dual-Z synchronisé par une courroie
  • La carte mère 32bits avec drivers silencieux
  • Le plateau est de type Ultrabase mais avec un revêtement un peu collant
  • L’extrudeur de type BMG
  • Le détecteur de fin de filament (désactivable dans le firmware)
  • Les tendeurs de courroies en X et en Y
  • L’écran tactile couleur de 3.5″
  • Le rangement intégré pour les outils

Le système de ventilation est plutôt silencieux lui aussi.

Mise à jour du Firmware

La mise à jour du firmware sur la Mingda Magician X est vraiment très simple ! Il suffit de mettre sur la carte SD le fichier firmware.bin et le dossier tft35, l’insérer dans l’imprimante et allumer la machine. Le firmware va se mettre à jour tout seul et ensuite ce sera l’écran. A ce jour nous sommes en version 1.6.6.0 V22, elle est disponible ici : https://www.3dmingda.com/download/download.html Pour savoir quelle version il vous faut : Menu – Settings – Info -> Si il y a un (S) dans la version alors il vous faudra la version GD (Magician X ST-1.6.6.0 V22).

Sur cette version on voit disparaitre la possibilité de décharger le filament. J’ai demandé pourquoi au support et ils m’ont répondu que c’était pour éviter que les utilisateurs ne bloquent l’extrudeur à éjecter le filament sans avoir au préalable extrudé un peu de matière. Cette démarche est louable mais cela pose réellement un problème pour sortir le filament (il faut soit couper le filament au dessus de l’extrudeur puis le faire sortir avec le bouton « load » ou alors faire chauffer la buse puis retirer la vis de l’extrudeur pour dégager le filament.

Pour ma part je suis revenu en arrière avec l’ancien Firmware.

Voici la vidéo pour retirer le filament si vous n’avez plus le bouton unload :

Réglages du slicer

J’utilise personnellement Ideamaker et j’ai pris mon profil pour la Artillery Genius Pro qui est disponible sur ideamaker.io

Les impressions

Les premières impressions vont être les fichiers de tests présents sur la carte SD : un petit personnage avec supports, un vase (pas en mode vase) et un renne articulé.

Les impressions des modèles de tests de la Mingda Magician X sont très bonnes, j’ai eu un peu de mal à retirer les supports et ça a laissé quelques traces sur la figurine.

J’enchaîne ensuite avec un modèle que j’avais trouvé chez Prusa : un pot de peinture porte crayons. Il est gratuit sur le site de la marque : https://www.prusaprinters.org/fr/prints/73258-drippy-bucket-with-divider-insert. J’ai tout imprimé à 0.2 de hauteur de couche et à 60mm/s. Les filaments utilisés sont les PLA Prinsfil Blue Black, Tinmorry Silk Gold et Geeetech Silk Silver. J’ai remarqué que les courroies n’étaient pas bien serrées ce qui a provoqué des lignes sur le modèle.

J’aime bien faire des petits pots aussi, celui-ci c’était pour y mettre une rose. Le filament est le Giantarm Sparky blue (pailleté). Le modèle est disponible ici : https://www.myminifactory.com/fr/object/3d-print-cute-whale-planter-22808

J’étais parti pour imprimer un « p’tit biscuit » et j’ai profité de l’option pause pour changer de bobine de filament en cours d’impression. Pas de décalage à la reprise, et le fichier est bien sorti (0.2 de hauteur de couche). Modèle de chez Flex factory disponible ici : https://cults3d.com/fr/mod%C3%A8le-3d/art/flexi-print-in-place-gingerbread-man-ornament. Filament eSun PLA+ Brown (marron) et Geeetech New white.

J’ai trouvé un dragon flexible sur le Patreon de Geoffro (Hex3D) : https://www.patreon.com/Geoffro?l=fr . Imprimé en 0.20 il est parfaitement fonctionnel. Les ailes et le corps sont en deux parties à imprimer. Filament PLA Blue Black de chez Prinsfil.

Un petit Teddy l’ourson de l’excellent modeleur Alsamen. Imprimé en 0.20 de hauteur de couche. Modèle sur Cults3D : https://cults3d.com/en/3d-model/art/teddy-bear-easy-print-no-support. Le défaut de ligne tout en bas est dû au fait que j’ai resserré mes courroies pendant l’impression ce qui a fait un léger décalage. Un peu de stringing sur les oreilles mais sinon le rendu est excellent. Le filament utilisé est l’Atomstack PLA+ livré avec la Cambrian Pro testée sur leblog3d.

J’ai remis en route ma Sovol SV01 et ne sachant pas où j’avais mis le fan duct j’en ai imprimé un de meilleure qualité. Imprimé en 0.12 à 60% de remplissage avec l’excellent Giantarm Sparky blue. ça s’emboite parfaitement et le flux d’air est très bon. Il est sur thingiverse : https://www.thingiverse.com/thing:4178022

Nouveau venu de chez Kendofuji et disponible sur cults3d gratuitement : https://cults3d.com/fr/mod%C3%A8le-3d/gadget/flexi-tiger-kendofuji-2 voici un petit tigre porte téléphone très simple à imprimer. 0.20 de hauteur de couche lui aussi.

Je suis tombé sur ce fichier par hasard au détour d’une publication Instagram. Nanner the banana sur Pinshape : https://pinshape.com/items/34906-3d-printed-nanner-the-banana-pbjt-peanut-butter-jelly-time. Imprimé en 0.2 avec le filament PLA+ Yellow (jaune) de chez eSun.

Vu sur un post de Sovol3D, ce petit robot « marcheur » qui dévale les pentes : https://cults3d.com/fr/mod%C3%A8le-3d/gadget/walking-nemo-mk2. 0.12 avec un fond de bobine Eryone Rainbow. ça s’emboite parfaitement je n’ai pas eu à poncer les pièces.

Sur le même fond de bobine j’ai enquillé sur un mignon petit Axolotl : https://www.thingiverse.com/thing:2608217 en 0.12 lui aussi.

Pour finir j’ai trouvé ce petit mouton que je trouvais rigolo à imprimer. Quelques supports sur le dessous à mettre en place mais rien de bien méchant. Imprimé avec le Geeetech PLA New white en 0.2. Disponible ici : https://cults3d.com/fr/mod%C3%A8le-3d/art/borrego

Conclusion sur cette Magician X de chez Mingda

L’imprimante présente très bien, il y a de bons choix techniques et d’autres discutables mais c’est souvent propre à l’utilisateur. J’ai eu pas mal de petits choses à revoir sur cette imprimante 3D, sans doute liées à mes habitudes de vieux maker et les nombreux tests que j’ai pu réaliser avec d’autres imprimantes. En tout cas rien concernant la partie mécanique qui est très bien pensée.

Tout d’abord le firmware : il manque cruellement d’une fonction pour éjecter le filament, en effet le clone Bondtech est plus difficile à manipuler et j’aime bien aussi faire une petite rétraction du filament avant de lancer une impression pour ne pas me retrouver avec des points lors du palpage au démarrage de l’impression. Après discussion avec le support c’est pour éviter de bloquer le filament (en effet idéalement il faut extruder un peu de filament avant de le retirer).

L’ergonomie : la tête d’impression est très grosse à cause de la cage plastique qui l’entoure, on a donc du mal à apercevoir la pièce en dessous surtout lors des premières couches. Au vu de la taille de cette cage on aurait pu avoir une petite LED comme sur la CR-6se pour éclairer l’impression dans les endroits sombres.

J’ai remarqué que le plateau avait tendance à bouger légèrement lorsque l’on appuie sur les bords droits ou gauches. Ceci est lié au petit rail sur lequel est fixé le plateau qui n’est pas très large donc offre moins de rigidité. Ce n’est pas forcément dérangeant lors des impressions car même d’éventuelles vibrations ne joueraient pas sur la qualité du modèle.

L’écran est plutôt grand et réactif, les fonctionnalités présentes dans le firmware sont classiques mais il n’est pas disponible en open source donc pas de modifications possible dessus. La mise à jour du firmware est très simple à faire comme évoquée en début d’article.

J’ai eu beaucoup de mal à régler les problèmes de stringing sur cette imprimante. J’ai effectué différents tests de longueur de rétraction, vitesse de rétraction, température d’impression, etc, il a fallu que je baisse drastiquement la température d’impression pour limiter ce phénomène. J’en ai discuté avec d’autres utilisateurs et aucun n’a les mêmes paramètres (sur du PLA) de rétraction : 1.8/30mms, 3/45mms, etc. Moi je suis descendu à 2mm à 45mm/s c’est un des meilleurs résultats obtenu. Je n’ai fait des tests qu’avec Ideamaker comme slicer.

La qualité d’impression est très bonne avec cette imprimante 3D et la calibration d’origine est idéale. Sur les pièces avec assemblage je n’ai eu aucun soucis de côtes et chaque pièce était adaptée.

Le plateau est très collant, c’est un gros plus concernant l’impression car vous n’êtes pas obligé d’écraser votre première couche ni de monter la température du plateau. Personnellement j’imprimais avec le plateau à 50°c et j’aurais même pu descendre autour de 40-45°c. A froid la pièce reste quand même bien ancrée au plateau il faut jouer de la spatule pour la décoller mais sans forcer.

Les plus +

  • Direct drive
  • Double moteur en Z + synchro
  • Carte mère 32bits avec drivers silencieux
  • Écran tactile couleur
  • Montage facile

Les moins –

  • Le firmware mériterait quelques ajouts

Achat de la Mingda Magician X au meilleur prix

Le meilleur tarif actuel est sur le shop de Mingda avec le code promo SGQISU8U1V ce qui la fait à environ 318€. Voici le lien direct : https://3dmingdaofficial.com/collections/magician-series/products/mingda-magician-x-new-auto-leveling-3d-printer?ref=pd6pr3jeehu&variant=40097716666554

Vous trouverez la Mingda Magician X (ainsi que les autres) dans cet article dédié mis à jour régulièrement : Liste des imprimantes 3D en promotion et au meilleur prix, livraison gratuite Europe sans frais de douanes

Cet article n’est pas sponsorisé par la marque, il s’agit de mon ressenti et du résultat de mes tests avec la Mingda Magician X. Comme tous les tests fait sur ce blog, il s’agit du reflet de la réalité c’est aussi pour ça que je mets les photos en pleine résolution pour que vous puissiez zoomer sur les détails.

Si vous avez aimé mon article, n’hésitez pas à commander via les liens affiliés disponibles sur cette page. C’est aussi grâce à vous que je peux rester indépendant sur les tests et ne pas privilégier une marque parce qu’elle m’a envoyé son modèle gratuitement.

7 Commentaires
  1. […] pu testé il y a quelques mois déjà la Mingda Magician X et j’ai reçu sa grande sœur la Magician Max !Je ne vais pas vous dérouler un test complet […]

  2. Salut,

    je decouvre l’impression 3D après l’achat de la magician X, aurais-tu un discord ou autre afin d’échanger avec toi si possible s’il te plaît ?

    J’adore ton blog qui m’est très utile

    beau boulot

  3. […] produit, sinon vous pouvez aller jeter un œil chez Artillery avec la Genius Pro, Mingda avec la Magician X ou encore dans un plus gros volume d’impression l’Artillery Sidewinder X2 ou Sovol SV01 […]

  4. Répondre
    plenevaux Christophe 9 janvier 2024 à 7h49

    bonjour moi j ai achete la mienne il y a 6 mois et je n ai que des merdes avec tout le cable de l axe x qui a lache au bout de 15 jours apres l achat je recupere la machine mon hot end extrudeur qui a le filament qui sort par dessus le bloc chauffant je revisse le tout cela fait des bouchons je demonte 5 fois et surprise les fils du bloc chauffant on lache suite au manipulation je commande un nouveau je le monte je rebranche ma machine et veux faire un essai surprise ecran blanc je telecharge de nouveau le fichier tft35 t bam tjr blanc du coup nouvelle ecran a mettre ce qui a ete fait et la toujours rien du coup nouvelle carte mere dessus on installe le firmawe et tft35 miracle elle fonctionne je lance mon impression test un carrelage de 20 cm sur 20 pour un diorama musée auto et surpirse le filament ressort par le dessus du bloc chauffant j ai beau demonter et remonter le tout a chaud ca fuite encore perso j en suis vraiment decu et comble de tout le revendeur ne veux absolument pas changer la machine malgre tout les defauts ah oui et qui d autre a des points de colle a chaud sur toute ses fiches que ce soit au niveau carte mere principale et carte mere extrudeur ?

    • Bonjour Christophe, ce n’est pas normal en effet. Le revendeur devrait prendre en compte les différents problèmes pour un changement de machine. Pour les ponts de colle à chaud c’est normal et c’est commun à la plupart des imprimantes 3D qui viennent de Chine. C’est fait pour éviter que les fiches se débranchent pendant le transport.

Laisser un commentaire

Comparateur de prix et tests imprimantes 3D et graveurs lasers
Logo