Test de l’imprimante 3D Two Trees Bluer

Voici le test/review de l’imprimante 3D Bluer de chez Two Trees. Vous trouverez sur le Blog3D mon test en français complet de cette imprimante en kit que j’ai pu réaliser.

Two trees est une marque assez méconnue en France, ils ont deux modèles d’imprimantes avec châssis cubique (Core XY) : La Saphire S et la Pro. Ils viennent de sortir la Bluer qui est un petit gabarit mais qui semble plutôt intéressante sur le papier. C’est donc cette petite imprimante 3D que je vais tester pour vous dans cet article.

Caractéristiques techniques :

  • Taille d’impression : 235x235x280mm
  • Type bowden avec extrudeur métal à simple entrainement
  • Capteur de fin de filament
  • Plateau magnétique
  • Electronique embarquée dans la base de l’imprimante
  • Carte mère Makerbase MKS Robin Nano V1.2 et drivers TMC2208
  • Reprise d’impression en cas de coupure
  • Connexion USB et port micro-sd
  • Ecran couleur tactile

Le déballage

L’imprimante est arrivée dans un petit carton. On comprends mieux pourquoi lorsque l’on ouvre celui-ci : l’imprimante est en kit et il faut la monter. Habitué aux imprimantes pré-montée ça me rapelle un peu l’époque de mon Anet A8 et les 4-5h de montage qu’il m’avait fallu. Cela dit celle-ci à déjà la partie électronique de montée il n’y aura que certains fils à raccorder.

Le kit fourni est le suivant : un petit tournevis, une pince coupante, et des clés Alen. On retrouve aussi la carte micro-sd et son adaptateur USB, un échantillon de PLA et des colliers de serrage avec des supports autocollants pour maintenir les câbles.

Le montage

Allez c’est parti pour le montage. La notice est plutôt bien illustrée ça devrait donc être facile.
Je commence par monter la partie haute, il faut assembler les rails à l’aide des vis fournies et y mettre les sabots pour ensuite tout bien ajuster sur la base. Il n’y a pas d’excentriques sur les élements qui coulissent le long de l’axe Z mais c’est très bien ajusté il n’y a pas de jeu. Par contre pour visser les sabots sur la base c’est un autre problème car les trous ne tombent pas en face, il faut que je joue de ma pince pour resserrer la tôle et visser correctement.

ça y est ça ressemble à une imprimante 3D ! Je m’attèle au montage du chariot de la tête d’impression et du plateau chauffant.

La connectique du plateau ne m’inspire par vraiment confiance, il faudrait une protection plastique comme l’on retrouve sur la plupart des imprimantes car c’est situé juste au dessus d’une molette de réglage. Il ne faudrait pas qu’avec les mouvements du Y les fils se dénudent et se retrouvent en contact avec les doigts.

Le plateau se visse sur le support déjà présent, on notera que les ressorts sont bleus et avec une forte compression. Cela permet de garder un réglage de niveau plus précis. et moins sujet à se dérégler après les impressions. La surface magnétique se colle directement sur l’aluminium du plateau chauffant. Je trouve qu’il manque une petite languette pour le retirer facilement après le print car il est découpé exactement en carré comme le support.

Le chariot avec la tête se glisse sur le rail, il est parfaitement ajusté et ne possède pas non plus d’excentrique. La courroie livrée est à couper une fois en position car elle n’est pas sertie de chaque côté. Il faut utiliser les petits colliers afin de bien la maintenir.

Le tendeur de courroie X est très pratique, il permettra d’ajuster plus tard la tension facilement. On retrouve le capteur de fin de filament en face de l’extrudeur aluminium. Celui-ci à pour but de mettre l’imprimante en pause s’il ne détecte plus le passage de filament.

Il nous reste les capteurs de fin de course à installer et ensuite raccorder tous les fils sur la carte mère.

C’est la que la documentation pèche un peu, la carte mère représentée n’est pas la même, et pour certains éléments (comme la courroie) rien n’est précisé. Pour quelqu’un connaissant déjà les imprimantes 3D ce n’est pas très grave mais pour un débutant c’est un peu déroutant.

Le support de bobine me laisse un peu perplexe … une bobine ronde avec un support plat … voilà ce que cela va donner. Cela usine la bobine et ça tombe sur l’imprimante, c’est donc potentiellement aspiré par la tête d’impression et se dépose aussi sur la courroie.

Le support de bobine sera la première chose à changer

La connexion des fils à la carte mère est plutôt simple même sans la documentation. On retrouve les drivers TMC2208 mais cela ne semble pas être les 4 mêmes (après confirmation du constructeur il y a bien deux TMC2208 sur les axes X et Y.

Les drivers TMC2208 en blanc (x2)

J’aurais mis environ 1h30 à 1h45 en prenant mon temps (et hors réglages) pour la monter.

Réglages du slicer

Pour ma part j’utilise Cura (4.0), j’ai mon profil habituel que je vais conserver car il ira très bien avec cette imprimante.

Cura est téléchargeable à cette adresse : https://ultimaker.com/software/ultimaker-cura

Et si vous ne voulez pas vous embêter à faire un profil voici le mien disponible pour Cura 4.x (faire un clic droit et enregistrer-sous) : Profil Will pour Cura 4.x

Première impression

Une fois tout raccordé il est temps d’installer la Bluer dans le bureau pour lancer une première impression stock. Je vais utiliser le fichier présent sur la microSD afin d’avoir les paramètres du constructeur.

Je fais un nivellement du plateau via le menu et je me rends compte que mon axe Y à beaucoup de mal et les 5 points de nivelage ne sont pas précis car ils se retrouvent quasiment tous autour du milieu et pas dans les angles. Après avoir fait un check je me rends compte que le capteur de fin de course en Y est resté enfoncé. En effet la petite languette touche le rail se qui ne la libère pas. J’utilise une petite pince pour courber un peu plus le bout et ça règle le problème.

Le fautif !

Une fois le plateau enfin réglé je lance le print de test. La qualité est acceptable, à part la pointe qui à souffert de la vitesse de finition.

Je décide passer par Cura, j’ajoute donc une nouvelle imprimante et la paramètre. Mon profil sera utilisé aussi sur cette Bluer car il est générique.

Je lance le chat porte bonheur (https://www.thingiverse.com/thing:923108)avec du filament Eryone PLA noir. Le résultat est plutôt pas mal dans l’ensemble.

Changement de filament, je vais prendre ma fin de bobine Eryone Mini Rainbow et imprimer ce même chat à 200%.

Bon le résultat est sans appel … je me retrouve avec un chat coupé à plusieurs endroits …

Il est peut-être temps de calibrer mon extrudeur, c’est un mélange de sur et sous-extrusion on dirait. Je teste avec l’extrusion de 100m de filament et j’en obtient 112 (12%de plus donc sur-extrusion).Je lance la calibration et relance mon test pour obtenir mon coefficient à 100, j’obtiens mes 100mm sur les 100 demandés. C’est un compte rond ! E100 pour 100mm.

Je relance le print dans les mêmes conditions et confiant j’obtiens ce magnifique résultat !

J’ai tendance à ne pas lâcher les choses mais j’avoue que notre début d’amitié avec la Bluer s’annonce mal ! Je reprends donc toutes les bases et je sors mon niveau et mon réglet pour tout contrôler.

Le système de sabots permet de régler l’inclinaison, il faut desserrer les vis, appliquer le niveau sur un des montants et resserrer quand le niveau est bien droit. Faire ça des deux côtés et vérifier que la barre horizontale en haut est elle aussi bien droite.

Bon cette fois j’ai bien tout revérifié : mon imprimante est bien d’équerre, l’extrudeur est calibré au millimètre près, mes courroies sont bien tendues et mon plateau nivelé. Je peux relancer un print et voir si tout se passe mieux.

Cette fois je lance un petit lapin (https://www.thingiverse.com/thing:2776738), les oreilles sont assez hautes ça permettra de voir si ma rétractation est bien réglée elle aussi.

ça y est on est redevenu copain avec la Bluer ! Comme quoi il faut bien prendre son temps pour régler une imprimante 3D surtout si celle-ci est en kit.

Print plus long et plus gros avec le Penny Pig (https://www.thingiverse.com/thing:3845984) et le filament Eryone marbre disponible ici

je le grossis à 400% de sa taille d’origine pour 12h15 d’impression (couches en 0.24 20% de remplissage et parois 0.8).

L’impression sort niquel, pas de sur ou sous-extrusion et les couches sont bien soudées les unes aux autres. La machine est lancée et bien réglée !

Mon verdict

Cette imprimante a pas mal d’atouts, le prix est dans la moyenne (entre 180 et 200€). Son gabarit est petit mais permet une surface d’impression assez correct pour sa taille (235x235x280mm). Elle est silencieuse même si certains bruits provenant de la gaine rigide en plastique se font entendre ainsi que certains bruits parasites que je ne parviens pas à identifier. Pensez à graisser la tige filetée du Z car elle arrive sèche.

Est-ce que je la conseillerais par rapport à une Ender 3 ? La différence de prix est minime mais la communauté est bien plus forte chez Creality. De plus elle est livrée en kit ce qui peut rebuter certaines personnes ne voulant pas trop mettre les mains dans le cambouis. Cela dit elle a des options de base que ne possède pas la Ender 3 comme l’écran tactile, l’électronique embarquée dans la base, les tendeurs de courroies, le capteur de fin de filament, l’extrudeur aluminium, les drivers interchangeables et une carte mère plus complète et évolutive. Il y a des améliorations à faire comme un support de bobine adapté et un passe câble pour le plateau chauffant que je juge dangereux en l’état.

Les plus +

  • Carte mère MKS avec drivers TMC2208 (sur axes X et Y) interchangeables et évolutive.
  • L’écran tactile.
  • Le capteur de fin de filament.
  • L’extrudeur aluminium
  • La stabilité du plateau grâce aux rails larges
  • Plateau magnétique
  • Tendeurs de courroies

Les moins –

  • Le support qui n’est pas du tout adapté à une bobine
  • Pas d’excentriques (avec l’usure des roues v-slot cela peut avoir de l’importance)
  • Elle est en kit
  • La documentation n’est pas très complète pour un débutant
  • Le côté un peu cheap des capteurs de fin de course
  • Les molettes de réglages trop petites (on peut en imprimer des plus grosses)
  • L’alimentation du plateau chauffant avec des fils qui mériterait d’être protégés par un guide plastique.

Conclusion

Si le fait de monter une imprimante 3D en « semi-kit » ne vous fait pas peur c’est un bon compromis avec la Ender 3. En effet vous aurez déjà pas mal d’options de base sur celle-ci. La qualité d’impression est très bonne une fois que vous l’aurez parfaitement réglée. Son tarif équivaut à la Ender 3 Pro. Vous pouvez aussi bidouiller facilement le firmware grâce à la carte mère MKS qui permet pas mal de fonctionnalité de base.

Si vous avez envie de vous faire plaisir en achetant l’imprimante n’hésitez pas à passer par les liens affiliés ci-dessous afin de me remercier pour ce test. Idem pour les filaments 😉

TWO TREES® BLUER 3D Printer DIY Kit 235*235*280mmTMC2208 Silent Driver/MKS ROBIN NANO Mainboard

222,26
155,58  in stock
Achetez
Aliexpress.com
as of 7 novembre 2020 00:04

Features

Brand NameTWO TREES
Model NumberBluer
CE CertificationYes
FliamentPLA, ABS, PETG, Wood
Voltage110-220V
Nozzle Diameter0.4mm
Bed Temp120
Maximum Printing Speed20-200mm/s
Printing Speed80mm/s
Slice SoftwareCura/Simplify3D/Pronterface/ Repetier-Host/Makerware
Power Supply24V360W
Interface TypeSD
Color Print Speed30-300mm/s
Maximum Working Speed10~300mm/s
Maximum Print Size230*230*280mm
Consumables Diameter1.75mm
Precision±0.1-0.2mm
Operating SystemWindows, MAC
Slice Thickness0.1-0.4mm
LanguageEN, RU, ES, FR, KR, ZH-CN
File FormatSTL, OBJ, JPG
Auto LevelingYES
silent driverTMC2208
Dites nous ce que vous en pensez
9J'aime17J'adore0Haha2Wow3Bof

18 Comments

  • Dim
    Posted 25 septembre 2020 08:50 0Likes

    Bonjour,
    Suite à la nouvelle version de Cura 4.7.1, je n’arrive plus à charger le profil que tu as mis dans ton test.

    Pourrais tu m’aider ? M’envoyer le script ou me dire comment le charger dans cette nouvelle version ? Merci 🙂

    • Will
      Posted 25 septembre 2020 15:41 0Likes

      Il semble y avoir un bug avec Cura 4.7 sur les profils. Les imports ne sont pas visibles et ça pourrait venir du matériau sélectionné.

      • Dim
        Posted 25 septembre 2020 19:23 0Likes

        Comment ça matériau sélectionné ?
        Peux tu m’envoyer tes caractéristiques de profil par mail ? Merci

        • Will
          Posted 6 octobre 2020 10:31 0Likes

          Le profil utilisé est le meme que pour la Ender 3 (www.ender3.fr). Le profil de materiau c’est par exemple le profil utilisé pour le PLA, TPU, etc. C’est dans les materiau sous Cura.

  • Jérémie
    Posted 9 septembre 2020 09:41 0Likes

    Bonjour, je viens de monter ma Bluer, installer le firmware et les impressions sont catastrophiques, celles de la carte SD mais aussi une autre tentative avec Cura, pourtant une petite pièce que j’imprime facilement avec ma Tevo BW….
    Est-il possible d’avoir la manip pour faire le réglage de l’extrudeur svp.
    Merci d’avance.

    • Will
      Posted 9 septembre 2020 10:58 0Likes

      Bonjour, voici un lien pour le réglage de l’extrudeur : https://www.youtube.com/watch?v=NQ0o_qrFHkw

      • Jérémie
        Posted 9 septembre 2020 19:27 0Likes

        Un super grand merci.
        J’ai du passé la valeur du pas/tour de 90 à 400 et des poussières, bref j’étais en sous extrusion. Je calibre les autres axes mais là ça fonctionne nickel.

  • Simon G
    Posted 28 juillet 2020 18:02 0Likes

    Bonjour, qu’elle est le modèle de l’extrudeur ? c’est un MK8 MK9 MK10 ? merci

  • Dominique
    Posted 24 juin 2020 21:37 0Likes

    Bonsoir.
    Voilà 2 jours que mon imprimante est arrivée chez moi. J’ai installé le nouveau firmware sans aucun soucis, tout fonctionne correctement.
    Par contre, je ne la trouve pas sur CURA, et je n’arrive pas à utiliser le WIFI, elle ne se connecte pas!
    Pouvez vous m’aider sur ces points?
    Merci.

    • Will
      Posted 9 juillet 2020 10:15 0Likes

      Pour le Wifi il me semble que c’est une option non active de base. Je déconseille l’impression en -ligne, il vaut mieux utiliser une carte SD car si il y a une coupure réseau l’impression est fichue.

    • Will
      Posted 9 juillet 2020 10:18 0Likes

      Pour Cura c’est aussi normal il faut la créer elle n’existe pas de base. Simplement renseigner les champs comme sur l’article que j’ai fait dessus.

  • Marc L
    Posted 14 juin 2020 14:14 0Likes

    Bonjour, à noter que la dernière version est équipée l’excentrique sur tout les axes et d’ecrous de taille confortable pour le réglage du Bed. Une fois le firmware mis a jour, c’est une excellente petite machine

  • Laurent VIDAL
    Posted 23 mai 2020 17:58 0Likes

    Bonjour BadReddine

    Il faut mettre le firmware à jour.

    Voir le test fait par Le GüeroLoco:
    https://www.youtube.com/watch?v=xXFts3ACfGg

    Je l’ai commandé ce jour. Apparemment Two trees a inclus des excentriques pour régler le jeu. Je vous tiendrais au courant.

  • Badreddine
    Posted 5 mars 2020 11:18 0Likes

    Merci boucou
    Hier, j’ai acheté une nouvelle imprimante 3D BLUER
    Je l’ai installé complètement sans aucun problème, il était excellent et bon en termes de sa forme globale
    Le problème est quand nous faisons la première expérience d’impression dans l’écran tout est normal pendant l’impression
    Mais mécaniquement l’axe X et y se déplacent normalement
    Mais l’axe z reste constant, pas ascendant par couches
    Mais le contrôle manuel, tous les essieux fonctionnent parfois mais z pas bougé

    • Will
      Posted 6 avril 2020 11:22 0Likes

      Bonjour, Il faut contacter directement le support TwoTrees qui pourront vous répondre sous garantie. Bien vérifier aussi que tout est branché correctement.

      • Marc L
        Posted 14 juin 2020 14:11 0Likes

        Bonjour, le firmware installé dans la machine est burger, il faut faire une mise à jour avec le firmware disponible sur le site du fabriquant ou le github de la carte Robin nano.

  • Trackback: Test de l'imprimante 3D Anet ET4 - Est elle à la hauteur ?

Laisser un commentaire